Submission – Failure to Perfection

1 Commentaire      984
Style: thrash-deathAnnee de sortie: 2006Label: Listenable

Submission… Lorsqu’on ne connaît rien de ce groupe mais qu’on lit qu’il a enregistré son premier album (Failure To Perfection) sous la houlette de rien de moins que Jacob Hansen et Tue Madsen il y a de quoi être passablement optimiste.
Manque de bol ce Failure To Perfection est effectivement assez loin de la perfection.

Officiant dans un thrash-death vu, vu, revu et surtout entendu maintes et maintes fois, le groupe n’a malheureusement rien à offrir qui nous fera nous attarder sur son cas. Certes le chanteur a une bonne grosse voix de boucher mais lorsqu’il a la mauvaise idée de se décider à opter pour le recours à du chant clair le résultat n’est vraiment pas bon du tout (« Condemned Cell » ; « Introspective Thoughts » sont éloquents dans ce registre). On saluera donc le choix de ne recourir à cette voix plus mélodique qu’assez rarement (le groupe hésiterait-il à jouer les bourrins ou à faire dans le mélodique, on le sent un peu le cul entre 2 chaises tant certains titres tirent d’un côté et d’autres de l’autre).

Le problème sur ce disque qui bénéficie évidemment d’une énorme production (le son est vraiment excellent, puissant sans être trop aseptisé) c’est que les titres défilent et qu’on ne retient rien, si ce n’est qu’on a déjà entendu ça 10.000 fois auparavant et en mieux fait, que ce soit chez un Soilwork ou un In Flames (chez qui les passages en voix claire sont bien mieux maîtrisés) ou même chez un At The Gates s’il faut remonter aux sources du genre.

Si vous ne me croyez pas je vous recommande chaudement de jeter une oreille sur « Darkened Eyes » qui est éloquent : son refrain me rappelle à tous les coups un titre de Soilwork sur lequel je n’ai pas encore pu remettre de nom, mais je suis sûr que ça viendra (ou pas remarque, tant il est probable que je ne réécoute jamais ce disque). Ce titre n’est pas mauvais mais on ne peut pas l’apprécier à sa juste valeur tant on passe le temps du morceau à se demander de quel titre des suédois il s’agit… Evidemment on est loin de la maîtrise de ces derniers qui ont eu tout le temps de parfaire une recette qui a au moins le mérite d’être la leur.

Du coup et bien, on s’emmerde, tout au long de ces 10 titres qui ne sont pas mauvais non (il faut reconnaître que ça joue carré), mais qui sont juste chiants. On frôle même le bon titre avec « Reject Ignite Burn » (sans voix claire bien sûr), malheureusement ce n’est guère suffisant pour que l’on se décide à rappuyer sur la touche « play » après ces presque 44 minutes.

Voilà donc un disque inutile, un de plus dirais-je, sur une scène qui n’avait décidément pas besoin de ça. Un conseil : allez plutôt voir du côté des Soilwork / In Flames si vous voulez du melo et du côté de Hatesphere si vous voulez macher danois et que vous voulez du vrai bourrin qui fracasse méchamment.

  1. warhunger
  2. darkened eyes
  3. recycled mind
  4. deathride to escape
  5. reject ignite burn
  6. condemned cell
  7. introspective thoughts
  8. hollow is transparent
  9. ragecage
  10. point blank ( outro )
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 930 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. dah-neir says:

    A classer dans le « poussiere metal » alors….
    :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *