Czar – No One is Alone if No One is Alive

3 Commentaires      1 691
Style: metal/sludge Annee de sortie: 2013Label: CracknationProducteur: Matt Talbott

Les groupes ayant choisi le même nom, toute une histoire ! Il est en effet parfois délicat de savoir à qui on a affaire entre, par exemple, le Disgorge mexicain et le Disgorge ricain, lorsque l’on tombe par hasard sur un de leurs morceaux sur youtube. Le genre de confusion dont j’ai moi-même été victime concernant Czar. M’attendant à découvrir la nouvelle livraison des fous furieux de Tacoma, j’ai eu la surprise d’entendre un son plus massif, un groove bien différent de ce que le groupe propose habituellement. Vous la voyez venir, j’étais en train d’écouter le nouvel album du Czar de Chicago, et pour tout dire, bien m’en a pris !

Czar est composé d’anciens membres d’Acumen Nation, un défunt groupe d’indus inconnu à mon bataillon. On ne s’étonnera donc pas trop de déceler de temps en temps quelques touches de ce style pendant No One is Alone if No One is Alive, le second album du groupe. Mais Czar est avant tout un groupe de metal, le gros son est de rigueur et des réminiscences de Mastodon s’installent dès Whorchard. La progression de ce morceau est intéressante, la rythmique graisseuse surplombée d’un chant éraillé mais mélodique évoque un peu celui de Joe Duplantier de Gojira. Tout ça n’en a pas l’air mais l’aspect indus, discret, englobe réellement le son de Czar, renforçant ce côté sombre.

S’en suit Aortic Flower, gros tube en puissance au groove ravageur. Entre ses blasts se transformant en cavalcades et les quelques growls du vocaliste, difficile de ne pas succomber ! Aussi simple que ça, Czar déroule ensuite des titres dans cet esprit, au gras du stoner est couplé un sens du riff mélodique à la dynamique exemplaire, entrecoupé de temps en temps par quelques incursions du côté du black metal et du doom. On pense pas mal à Kylesa, à Mastodon donc, un peu à Neurosis aussi (Lurvy), mais sans ne jamais calquer l’une de ces influences palpables. On notera aussi la méconnaissable reprise de I Want You (She’s So Heavy) des Beatles, qui aurait cru qu’y mettre du riff parpaing et un peu de blast aurait eu un si bon rendu !

Bref, j’étais venu pour du mathcore de Tacoma, je finis avec du très bon sludge de Chicago ! Ce Czar-là signe un album impressionnant de créativité et au potentiel accrocheur juste dingue. Dire que sans ce souci de noms je serais passé à côté de cette perle !

  1. Whorchard
  2. Aortic Flower
  3. Black in Black
  4. Fuming Rotter
  5. Lurvy
  6. She’s So Heavy
  7. Spitter Attack
  8. Megafauna
  9. Priestess
  10. Empty Thrones

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

3 Commentaires

  1. ichimatsu says:

    C’est vrai qu’on retrouve une grosse influence de Mastodon tant dans le chant que dans la musique.
    Personnellement je préfère l’album précédent, écoutable aussi sur leur Bandcamp http://czarchicago.bandcamp.com/album/vertical-mass-grave.

    Merci pour cette découverte.

  2. beunz beunz says:

    Oui, j’ai découvert le précédent après du coup et il est tout aussi bon que celui-ci en effet.

    Merci à toi pour le comm’, ravi que ça te plaise :)

  3. drommk says:

    Jolie découverte. Il y a tout un tas d’influences là dedans, mais le résultat est au final bien original et prenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *