Minors – Atrophy

Pas de commentaires      407
Style: hardcore chaotique Annee de sortie: 2017Label: Holy Roar Records

Sorti en fin d’année 2017 alors que la période était à la recherche de cadeaux et de préparation de vacances de Noël, ce n’est qu’un bon mois plus tard que je me suis vraiment mis à ce nouvel album des canadiens Minors, pourtant fortement aguiché par la vidéo de « Miseranaut », sortie quelques mois plus tôt. Bref, il n’est jamais trop tard pour s’intéresser à un bon album !

L’ouverture « Somnolence » s’annonce pourtant très délicate. Faite de bidouillages sonores aux stridences perce-tympans sur fond d’onde drone, cette introduction à glacer le sang brouille les pistes en allant chercher du côté de The Body. Changement d’ambiance immédiat avec « Bone Pointer » qui, dans une optique hardcore chaotique avec un peu de black metal dedans (pas très loin de Converge en gros), se montre particulièrement redoutable. Et ce Atrophy n’a pas fini de nous surprendre: « Leper » nous ouvrant une inattendue piste stoner/sludge (qui finira quand même par s’emballer sur le final).

Car Minors aime jouer avec les tempos, souvent rapide (« Dark Clouds », « Void ») mais n’hésitant pas à caler des breaks ou de surprenants ralentissements au milieu (« Soothsayer », final plus pesant mais contenant néanmoins quelques accélérations ravageuses), le groupe de Windsor (Ontario) ne laisse aucun répit, en comblant les quelques moments calmes avec leurs bruitages inconfortables. Sept courts titres qui devraient facilement conquérir les amateurs de hardcore quand il va du côté du chaos, tel ceux de leurs voisins de label Helpless. Vite une suite !

  1. Somnolence
  2. Bone Pointer
  3. Leper
  4. Dark Clouds
  5. Void
  6. Miseranaut
  7. Soothsayer

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *