bdrmm – Bedroom

Pas de commentaires      1 074
Style: shoegaze/dreampopAnnee de sortie: 2020Label: Sonic Cathedral Recordings

Malgré son absence de voyelles, il est facile de comprendre que bdrmm s’appelle ainsi car ce projet est né dans une chambre, celle d’un certain Alex Greaves, anglais de son état vivant à Hull. Ce dernier est finalement sorti de son antre pour trouver quatre comparses, du côté de Leeds, afin de matérialiser de façon plus naturelle son shoegaze. Et le résultat est particulièrement réussi !

Respectant une formule bien connue faite de nappes sonores dreampop enivrantes, parfois aériennes (l’instrumental quasi post-rock « Momo » qui ouvre idéalement cet album), parfois plus rythmées (le bien nommé « Happy » qui nous gratifie d’une excellente rythmique post-punk), bdrmm se réapproprie le son d’un Slowdive, d’un Ride voire d’un Cure en faisant sonner très moderne des mélodies à l’ancienne comme sur le mémorablement mélancolique « Push/Pull », le faussement enjoué « Gush » ou encore le puissant « A Reason To Celebrate », pas très loin d’un DIIV.

Le jeune groupe britannique n’a pas son pareil pour composer des tubes aigres-doux. Il parvient à développer de pures ambiances immersives dominées par un fuzz nous enveloppant dans un confortable cocon. Un premier long-format au pouvoir introspectif unique qui montre de très belles promesses pour bdrmm, groupe dont on devrait réentendre parler dans un futur proche.

  1. Momo
  2. Push/Pull
  3. A Reason To Celebrate
  4. Gush
  5. Happy
  6. (The Silence)
  7. (Un)happy
  8. If….
  9. Is That What You Wanted To Hear?
  10. Forget The Credits

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *