Brutta – S/T

Pas de commentaires      75
Style: black/death metalAnnee de sortie: 2022Label: Autoproduction

Projet monté entre Brésil et Grande-Bretagne par des membres d’Athemon et un ex-Haken (le bassiste Tom McLean), Brutta livre ici un premier album autoproduit avec l’envie de créer un alliage de death metal (niveau violence) et de black metal (du côté des ambiances). Et pour cela, le trio ne tergiverse pas trop en déversant sa brutalité binaire en trente-trois petites minutes.

Dès son ouverture (avec un titre portant le même nom que le groupe et que cet album), la rythmique est enlevée et l’agressivité evil de mise malgré un aspect assez uniforme, sans trop de relief. Pour cela, il faudra attendre la suite, notamment « Mortem » qui ajoute un soupçon d’atmosphères mortifères, histoire d’avoir quelques légers frissons au milieu de cette canicule (idem sur « Bastardo » qui calera quelques vocaux incantatoires du meilleur effet).

La production maison de ce premier album est plutôt imposante, ce qui aide à profiter de ces assauts in-your-face. Et si l’on est en droit de trouver la recette un peu rébarbative à la première écoute, les suivantes font le boulot question défouloir pas bien finaud. Un plaisant premier opus qui conviendra essentiellement aux amateurs de Bloodbath.

  1. Brutta
  2. Mortem
  3. Frgmntd
  4. Bastardo
  5. Inferno
  6. Cristus
  7. Devon
  8. Limbo

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.