Graphic Nature – A Mind Waiting To Die

1 Commentaire      248
Style: neo metalcoreAnnee de sortie: 2023Label: Rude Records

Quasiment un an que l’EP New Skin est sorti, c’est qu’on les avait presque oubliés ces jeunes anglais de Graphic Nature ! Puis les revoilà avec un premier album bien garni de treize pistes (dix morceaux en réalité, puisqu’on a une intro et deux interludes), donnant une extension bienvenue à leur néo metalcore, toujours aussi énervé.

Car Graphic Nature n’a pas mis d’eau dans son vin, bien au contraire ! Sonnant toujours comme un mélange équilibré de Slipknot (époque 1999) et de Vein.fm, le groupe britannique fait dans l’agressivité constante sur ce premier long-format, se refusant de succomber aux sirènes du single catchy en se passant de chant clair (mis à part quelques courts chuchotements, sur « Bad Blood » notamment, ou sur la conclusion plus mélodique « The Downpour » où l’on entend une sorte de mix entre Spineshank et Deftones). Une recette à l’ancienne, ultra frénétique, qui réjouira les fans des débuts des neuf masqués de l’Iowa, quand Stone Sour n’avait pas encore débordé chez eux…

Avec ses nombreux éléments nostalgiques comme les panic chords, les nombreux passages drum’n bass (« Sour » ou « Bad Blood » par exemple) en passant par les scratchs du DJ remis au goût du jour, Graphic Nature donne une seconde jeunesse à ce son emblématique d’une époque révolue. Avec sa production bien imposante et des compos qui vont régulièrement dans des breakdowns bien lourds (testez voir « Headstone »), A Mind Waiting To Die se révèle comme une sacrée mandale. Ne vous reste plus qu’à dépoussiérer vos Osiris D3, vos colliers à boules et vos vieux baggys…

  1. 404
  2. Sour
  3. Into The Dark
  4. Killing Floor
  5. Sleepless
  6. White Noise
  7. 90
  8. Bad Blood
  9. Twisted Fear
  10. Headstone
  11. Deathwish
  12. A Twin
  13. The Downpour

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Commentaire

  1. krakoukass krakoukass says:

    Pas emballé pour ma part… Un peu comme avec Tallah d’ailleurs, j’ai du mal à trouver un intérêt à ces groupes qui entendent refaire (en moins bien) ce que leurs aînés (Korn, Slipknot et plus récemment Vein.fm du moins sur le premier album) ont déjà fait il y a longtemps maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *