Øjne – Sogno #3

2 Commentaires      204
Style: screamoAnnee de sortie: 2023Label: Autoproduction

Ayant connu une belle effervescence screamo au début des années 2000 avec l’avènement de groupes comme Raein ou La Quiete – ces derniers semblant désormais en pause indéterminée (ou définitive ?) – c’est un peu le calme plat dans la scène italienne depuis. Pourtant Øjne a repris le flambeau avec emphase depuis quelques années, renouant avec cette tradition de nerfs et de mélodies sur fond de vocaux arrachés et de spoken words dans la langue de Dante, fortement réussie sur Prima Che Tutto Bruci (excellentissime album sorti en 2017).

Après six ans de silence studio, le groupe milanais fait donc son retour avec un EP qui lui ressemble, où le screamo se maintient dans cette alliance de frustration et de mélancolie instrumentale sur six titres transmettant de fortes émotions de manière instantanée. Parmi ceux-ci, on retiendra le superbe « Occidente » où apparait la voix de Cándido Gálvez de Viva Belgrado, formation espagnole aux accointances évidentes au niveau des mélodies, mêlant force et fragilité avec succès (mais les cinq autres titres ne sont pas en reste !).

Bien qu’un peu court, Sogno #3 marque de son empreinte le retour en force d’Øjne, digne représentant de cette scène screamo transalpine, mélange très accessible de rage, de larmes et de mélodies touchant en plein cœur.

  1. Il Tempo Che Ho Perso
  2. Occidente
  3. Icona
  4. Charneca
  5. Le Vite Degli Altri
  6. Quando Il Sogno Si Avvera

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. Pingouins says:

    Vus vendredi soir à Barcelone avec Drei Affen, c’était complètement excellent, notamment le chanteur, qui porte vraiment le groupe et les morceaux. Pur concert, vraiment recommandé, encore plus si on connaît les paroles.
    Sinon en screamo italien récent, t’as Radura (avec deux membres de Øjne dedans d’ailleurs).

    • beunz beunz says:

      Avec Drei Affen, jolie affiche!! Øjne, je les ai vus deux fois en live (dont la dernière au Fluff Fest où ils avaient un chanteur remplaçant…qui a très bien fait le boulot!). Sinon Radura, j’ai écouté à la sortie de leur dernier album, mais ça m’a pas autant marqué qu’Øjne. Sinon ya aussi L’Oceano Sopra qui se fait désirer depuis leur dernière sortie qui commence à dater un peu…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *