Terror – One With the Underdogs

7 Commentaires      751
Style: hardcoreAnnee de sortie: 2004Label: Trustkill

« Are you real hardcore ? » semble être la seule question qui intéresse ces mecs !

Mais attention pas n’importe lequel de hardcore : celui des bas-fonds de New-York, le direct dans la face, le bien gras, celui qui tâche quoi !!! Mais oui Môssieur, Terror c’est des vrais, des durs, des tatoués ces p’tits gars là…

Sauf qu’ils viennent de Californie, alors pour le NYHC, ils repasseront !!! Hé hé !!!

Bon…passons cette boutade…

Néanmoins, il faut bien reconnaître qu’un bon album de hardcore « old school » de temps à autre, çà ne fait de mal à personne ! Et çà tombe bien, car c’est justement ce que nous propose TERROR !

TERROR, “the next big thing” dans le milieu hardcore, et leur premier album, faisant suite à plusieurs EP et au MCD Lowest of the low, possèdent toutes les qualités requises pour mettre tout le monde d’accord, quelque soit le public, hardcore ou metal.

Si vous vous aventurez sur les terres des p’tits gars de TERROR, vous y trouverez une musique hardcore directement inspirée de ces aînés (Cro-MagsAgnostic FrontSick Of It All entre autres) à base de moshs parts, de riffs simples mais très efficaces et très accrocheurs, de breakdowns… et un chanteur (Scott Vogel) à la voix vraiment taillée pour ce style (comprendre une voix rauque, éraillée à force d’hurler avec les loups !).

Durant les 32min 30 et les 14 titres de cet album, on ne s’ennuiera à aucun moment. Efficacité à 200% ! Et ce n’est pas la production qui viendra affaiblir le potentiel de ce groupe. Apparemment leurs sets live sont une réelle débauche d’énergie, ce que la production avec ce son clair et puissant tente de retranscrire assez fidèlement.

Des participations (et non des moindres) viennent parfaire cet album et apporter une dernière touche bien hardcore: Jamaey Jasta (Hatebreed), Freddy Cricien (Madball), Lord Ezec (Crown Of Thornz/ Skarhead).

Alors bien sûr, on me rétorquera que cet album n’apporte rien de nouveau, que ce genre de production a déjà connu son heure de gloire, que le hardcore connaît une évolution majeure… néanmoins, sans être passéiste, ce genre d’album et ce style musical demeurent, à mon humble avis, indispensables à la vie des différentes scènes musicales qui nous animent. Et rien que pour çà, chapeau bas Messieurs !!!

  1. one with the underdogs
  2. keep your mouth shut
  3. less than zero
  4. are we alive ?
  5. overcome
  6. spit my rage
  7. no one cares
  8. not this time
  9. crushed by the truth
  10. out of my face
  11. all i’ve got
  12. find my way
  13. enemies in sight

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

7 Commentaires

  1. Crusto says:

    C’est clair, pas le plus original des groupes, mais tellement efficace!
    Et c’est un des groupes les plus « hardcore » vu en live, une patate d’enfer!!

  2. jonben jonben says:

    Mouaih, j’ai trouvé ça bien chiant en live moi, une question de goût ;)

  3. Crusto says:

    T’aimes pas trop les trucs old school il me semble (enfin old school ala Hatebreed on va dire)

  4. jonben jonben says:

    Si Hatebreed en live ça donne.
    Terror je ne les ai vu qu’à la Loco avec DEP, ils n’étaient peut-être pas en fome…

  5. Crusto says:

    A la loco, le truc qui m’a fait mourrir de rire, c’est quand le groupe a commencé a dire:
    « Do you wanna hear our new song? » et reponse des non-fans « noooooooooooooooooooo »

  6. kollapse says:

    mouais c pas mal , ms ds le genre jpréfère hatebreed,throwdown ou strife.

  7. GURG says:

    hahahaha, Terror old school xD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *