Downfall Of Gaia – Aeon Unveils The Throne Of Decay

Pas de commentaires      1 036
Style: post black metalAnnee de sortie: 2014Label: Metal Blade

Après Epos et Suffocating In The Swarm Of Cranes, deux productions ayant fait grandir l’intérêt pour Downfall Of Gaia (n’oublions pas tout de même de mentionner leurs deux titres présents sur le split avec The Hearts Of Emperors), le quartet allemand revient avec Aeon Unveils The Throne Of Decay, poursuite de leur style épique, entre post-machin et black metal.

Le black metal qui n’a d’ailleurs jamais pris autant d’espace chez Downfall Of Gaia, le groupe n’hésitant pas à balancer la sauce dans un torrent de blasts aux atmosphères prenantes à la manière d’Altar Of Plagues ou de Deafheaven (Carved Into Shadows et sa dernière partie impressionnante de rage et de désespoir). Ce nouvel album fait dans la tradition du black metal atmosphérique moderne, celui de Wolves In The Throne Room (enfin, quand ils en faisaient), de Weakling ou de Hope Drone, celui savamment construit autour de titres à rallonge (Of Stillness And Solitude, le titre le plus court -sans compter l’interlude post rock Ascending The Throne– dépasse les 8 minutes) conçus tels autant de murs du son hypnotiques immersifs.

Et même si leur aspect post/sludge a été quelque peu mis au rebut (enfin, le groupe parvient tout de même à en placer par-ci par-là, notamment sur la « douce » conclusion Excavated), cette radicalisation du son des allemands, beaucoup plus homogène et moins en relief que sur leurs précédentes sorties, donne à l’auditeur une sorte d’étrange vertige, une irrésistible plongée au sein d’un tourbillon de mélodies déchirantes et d’intenses explosions cathartiques.

Bref, que les déçus du split d’Altar Of Plagues se jettent vite sur ce Aeon Unveils The Throne Of Decay ! Downfall Of Gaia parvient en effet ici à capter l’aura, entre mystère, contraste ombre/lumière et l’aspect épique du défunt groupe irlandais sans pour autant le plagier. Un gros morceau à assimiler mais qui se révèle fascinant une fois que c’est fait.

  1. Darkness Inflames These Saphire Eyes
  2. Carved Into Shadows
  3. Ascending The Throne
  4. Of Stillness And Solitude
  5. To Carry Myself To The Grave
  6. Whispers Of Aeon
  7. Excavated

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *