Vrtra – My Bones Hold a Stillness

Pas de commentaires      1 047
Style: dissonant blackened death/doomAnnee de sortie: 2016Label: Sentient Ruin LaboratoriesProducteur: Pat Hills

Très habile lorsqu’il s’agit de dénicher des jeunes groupes prometteurs, Sentient Ruin nous a trouvé là une démo pas piquée des hannetons par un mystérieux groupe californien (de Sacramento), Vrtra. Les conditions semblent idéales, retenez votre souffle car l’immersion promet d’être douloureuse. My Bones Hold a Stillness possède seulement trois titres mais environ une demi-heure de voyage dans un vortex opaque mélangeant black, death et doom…

Plutôt complexes, ces trois titres nous entraînent dans un impressionnant tourbillon de noirceur. « Perpetually Hag Ridden » retire tout de suite les couleurs autour de vous, plongeant le décor dans une atmosphère horrifique où black metal dissonant façon Deathspell Omega côtoie des parties plus étonnantes avec arpèges et/ou chant clair (version doom), ajoutant une bonne dose de froideur (presque mélancolique) au tableau.

« The Cold Suffocating Dark Goes On Forever » possède tout dans son titre ! Le titre le plus court de cette démo (presque 8 minutes quand même) démarre par un black metal apocalyptique blindé de dissonances avant d’installer un break suivi d’une variation plus progressive allant jusqu’à une montée en puissance apocalyptique. La suite est un peu plus décousue, un peu comme si le monstre attaquait un peu partout autour de lui en même temps. Le morceau suivant est « My Bones Hold a Stillness », offrant une entame musicalement plus digeste car plus mélodique avec son aspect davantage lancinant, on est vocalement ici principalement dans du death rocailleux, histoire de continuer dans l’horreur la plus totale. Cependant, ce dernier titre surprend en prenant une respiration quasi post-rock avant de nous replonger de force la tête dans leur magma infernal jusqu’à ce final bruitiste s’arrêtant après quelques minutes pendant que, un peu hagard, on cherche à retrouver ses esprits et son souffle.

Ces quatre californiens anonymes frappent un grand coup dans la fourmilière du metal extrême avec cette démo inspirée, riche en contrastes mais constante dans sa ténébreuse et suffocante sinistrose. Prenez une bonne inspiration et plongez donc dans ces eaux croupies rencontrer Vrtra, la monstruosité informe qui y côtoie le Malin…

  1. Perpetually Hag Ridden
  2. The Cold Suffocating Dark Goes On Forever
  3. My Bones Hold a Stillness

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *