Ghost Brigade – Guided By Fire

3 Commentaires      1 532
Style: dark métal romantique et rageurAnnee de sortie: 2007Label: Season Of Mist

Forts d’une première démo sortie en 2006, les finlandais de Ghost Brigade ont vite réussi à décrocher un contrat avec Season Of Mist pour la sortie de leur premier album. Cette démo, diffusée sur Internet leur a également permis de se faire connaître sur la toile, et de créer même un mini buzz autour de leur nom, créant l’attente et l’impatience autour de ce premier véritable album (qui reprend les 4 titres de la démo, quelque peu revus et améliorés).

La musique de cette brigade fantôme n’est pas simple à décrire mais autant prévenir : certaines comparaisons que vous pourrez trouver au gré de chroniques magazine ou internet sont carrément , trompeuses, abusives voire complètement ineptes. NON pas de trace de Opeth dans cette musique, ni de Cynic, vraiment il y a des chroniqueurs qui ne doivent pas écouter les disques, ou qui carburent vraiment à quelque chose d’illicite et fort pour accoucher de telles sottises.

Finalement le mieux pour décrire la musique de Ghost Brigade est encore de parler de ce qu’on ressent à son écoute. Très chargée en émotions, presque romantique, la musique du quartet emprunte -comme le décrit lui-même le label du groupe- à Katatonia ce sens certain de la mélancolie et même quelques gimmicks dans les phrasés (« Away And Here » en est certainement le meilleur exemple tant son démarrage semble venir d’un album –récent- des suédois). Sans doute une mélancolie typiquement nordique en somme, accentuée d’une part par l’utilisation fréquente du piano (émouvants « Minus Side », « Deliberately » ou « Based On You »), mais aussi par la voix claire de Manne, qui traduit très bien une détresse certaine.
Cette triste détresse (mais y en a-t-il des heureuses ?) très scandinave sans doute (d’autant que l’album a été produit sous la houlette du chanteur de Blake, aux Seawolf Studios, où sont passés des groupes comme Amorphis ou Swallow The Sun), se mue régulièrement dans le corps de ses 10 compositions de l’album, en rage et c’est là que le groupe montre son 2ème visage rendant la comparaison avec Neurosis, sinon complètement vraie, au moins assez compréhensible : la voix de Manne devient hurlée (dans les graves) et évoque vraiment le registre vocal utilisé majoritairement au sein du groupe américain (voir par exemple « Based On You », plus que flagrant), alors que les rythmiques se font plus acérées, plus lourdes (« Along The Barriers »).

Bon c’est certain, cette comparaison trouve aussi très rapidement ses limites puisque la musique de Ghost Brigade est bien moins complexe, moins torturée et moins chaotique que celle du groupe leader de la scène post hardcore.
N’empêche, le contraste entre ces 2 émotions, entre ces 2 voix aussi, est assez saisissant, et à tout le moins vraiment réussi : j’en veux pour preuve ne serait-ce que le superbe « Hold On Thin Line » bouleversant de puissance, de mélancolie et de rage. Les titres adoptent tous ici un format « chanson », environ 4 minutes au compteur chacun, avec un refrain mémorisable, sur le modèle katatonien (des derniers albums) encore. Cette caractéristique que d’aucuns pourrait trouver négative, est pourtant bien loin de diminuer l’impact émotionnel de la musique de ce groupe.

Parfaitement mis en image par cette très belle pochette, Guided By Fire est une véritable réussite, un disque original, dont la beauté envoûte rapidement et qui laisse entrevoir un destin radieux pour cette jeune formation finlandaise.

  1. rails at the river
  2. hold on thin line
  3. horns
  4. minus side
  5. away and here
  6. along the barriers
  7. based on you
  8. disgusted by the light
  9. autoemotive
  10. deliberately
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 932 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

3 Commentaires

  1. Manjyome says:

    Très bon premier album, une vraie surprise, une des meilleures de cette année en ce qui me concerne. Bien d’accord avec toi en ce qui concerne certaines comparaisons étranges de la part de certaines critiques. Je vois plus Ghost Brigade comme une sorte de Katatonia en plus romantique et violent à la fois que comme un groupe qui expérimente. D’ailleurs, les titres de l’album sont de vraies chansons, qui possèdent presque toutes un refrain accrocheur. Un groupe que je vais suivre avec interet.

  2. jéjé says:

    Je plussoie; j’aime vraiment bien; ça m’aide à faire passer les quelques daubes écoutées ces jours ci.

  3. Joss says:

    Pas du tout accroché pour ma part. J’ai même trouvé ça assez ennuyeux. Je n’y ai rien trouvé d’original et ça ne me procure aucune émotion. C’est plat quoi….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *