Pogo Car Crash Control – Tête Blême

Pas de commentaires      260
Style: Punk MetalAnnee de sortie: 2020Label: Panenka

Je ne me suis toujours pas complètement remis de la découverte il y a 2 ans, des parisiens (plus exactement des banlieusards de seine et marne) de Pogo Car Crash Control, P3C pour les intimes. J’attendais donc avec une grande impatience, ce Tête Blême, dont la sortie initialement prévue pour le premier semestre 2020 avait malheureusement été repoussée au 18 septembre 2020, aujourd’hui donc, pour cause de connardovirus évidemment. Après cette trop longue attente, le moment fut enfin arrivé de découvrir ce tant attendu 2ème album.

Avec 12 titre et 33 min 54 on comprend très vite que le groupe n’a pas perdu son côté frontal, très punk qui lui va à ravir. L’album s’inscrit en effet dans la parfaite continuité de son prédécesseur en accentuant encore le côté « métal » du groupe, avec notamment des riffs phénoménaux d’efficacité (au hasard « Ce Monde Humiliant »), mais aussi cette fougue punk donc, et plus que jamais le chant en français d’Olivier. Encore une fois on salue le courage des parisiens qui assument parfaitement leur nationalité et continuent à refuser de céder à la tentation de séduire l’international en proposant des titres en anglais. Le courage paie c’est bien connu, et on en a encore une belle illustration avec P3C, en particulier avec le talent vocal d’Olivier, qui fait une nouvelle fois merveille. Capable une fois de plus de hurler, mais aussi de chanter avec cette voix délurée à la Philippe Katerine (avec « L’Ego dans les Chiottes » en parfait ambassadeur de ce chant atypique), le chanteur/guitariste confirme son orientation vocale et grand bien lui prend car cette particularité vocale est pour beaucoup dans l’originalité du groupe.

Encore une fois certains détesteront probablement ce parti-pris, mais il serait désormais impensable d’imaginer P3C avec un chant différent de celui d’Olivier.

Le grand moment du disque est sans nul doute la doublette incarnée par le presque Killing Jokien « Qu’Est-ce Qui Va Pas ? » (et cette magnifique mélodie de guitare qui vient conclure le morceau) et son successeur « Le Ciel est Couvert » qui dit tout ce qu’il a à dire en 2min13 et le fait brillamment. Le groupe ralentit un peu le tempo sur « L’Histoire se Répète » et sa mélodie infectieuse, qui permet une fois de plus à Olivier de mettre en avant sa voix, de même que sur le déjanté « L’intérieur de ton Corps » qui réaffirme le goût du groupe pour les paroles crues et sombres (peut-être même encore plus sur « L »Odeur de la Mort » d’ailleurs, prêtez bien l’oreille…). A noter qu’on retrouve aussi un second morceau chanté cette fois (je pense mais à vérifier) sur sa première partie par Simon sur le conclusif « Trop Défoncé » (avant qu’Olivier termine le morceau en mode punk/hardcore ultra frontal), dans un registre efficace même si davantage « P3C classique » que l’excellent « C’est Pas les Autres » sur le premier album (qui reste un de mes titres favoris du groupe).

Produit par Francis Caste, Tête Blême jouit évidemment d’un son assez énorme qui met encore plus en valeur les compositions frontales et metal du groupe.

L’urgence et le format court du punk, les riffs et la puissance du métal, une alliance qui fait toujours des étincelles et rend une fois de plus P3C assez incontournable dans le paysage français en 2020. On espère pouvoir aller savourer ces nouvelles compositions en live où on le sait, P3C excelle (regardez donc la prestation formidable du groupe au Hellfest en 2018 pour patienter), mais en attendant ce nouvel album va tourner en boucle et fera partie des meilleurs albums de l’année, français ou pas d’ailleurs…

Tracklist:
01 – L’Odeur de la Mort
02 – Miroir
03 – Seul à Tomber
04 – Ce Monde Humiliant
05 – Qu’est-Ce Qui Va Pas ?
06 – Le Ciel est Couvert
07 – Tête Blême
08 – L’Histoire se Répète
09 – Pourquoi tu Pleures ?
10 – L’Intérieur de ton Corps
11 – L’Ego dans les Chiottes
12 – Trop Défoncé

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 945 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *