Don Broco – Amazing Things

Pas de commentaires      121
Style: Alt Rock musclé et variéAnnee de sortie: 2021Label: Nuclear Blast

Technology fut un de mes coups de cœur de l’année 2018, ce nouvel album des anglais de Don Broco au titre prometteur était donc fort logiquement l’un de ceux que j’attendais le plus cette année. Pas de changement majeur dans le style du groupe et tant mieux, on retrouve avec plaisir le style de rock alternatif lorgnant sans complexe aucun vers la pop, mélodique en diable, grâce notamment à l’atout numéro un du groupe, à savoir son chanteur Rob Damiani. Don Broco poursuit aussi son évolution entamée avec Technology vers une musique plus musclée, davantage portée par les guitares, mais toujours aussi pop dans l’esprit et le côté « refrains irrésistibles » à tous les étages. On constate ainsi qu’il y a encore et peut-être même d’ailleurs plus encore de passages heavy ou de bons gros riffs bien musclés notamment dès le démarrage avec le combo « Gumshield/Manchester Super Red N°1 Fan » ou à l’image du riff irrésistible et qui porte le thème principal de « Uber » ou de cette rythmique burnée sur « Revenge Body » ou encore « Endorphins ». On sera loin de se plaindre de ce constat, tant il semble clair qu’il s’agit du registre dans lequel le groupe excelle.

On aime également toujours autant l’association du chant de Rob Damiani toujours aussi excellent, et des backings de ces compagnons notamment les chœurs du batteur Matt Donnelly qui continuent plus que jamais de faire merveille. Et Amazing Things montre aussi que le groupe semble toujours aussi inspiré pour composer des titres accrocheurs et bien foutus. Même lorsqu’il calme le jeu le groupe fait mouche comme sur le très beau « Anaheim » qui devient carrément superbe sur sa conclusion (et peut évoquer Anberlin) ou lorsqu’il se fait plus funky/sexy, au moins temporairement comme sur une partie de « Bad 4 Ur Health ». Ajoutons à cela, le second degré habituel dont il ne se départit pas (il n’y a qu’à voir cette pochette qu’on croirait sortie d’une pub pour H&M) particulièrement audible dans le volontairement ridicule « Manchester Super Reds N°1 Fan » ou via le titre « Bruce Willis », et facile à vérifier dans les clips du groupe toujours aussi déjantés et drôles.

On aime par contre beaucoup moins quand Don Broco s’inspire de façon bien trop voyante de Deftones et en particulier du chant de Moreno, comme sur « One True PRince » sur lequel il me semble qu’il s’agit en réalité des parties de chant du batteur (information à vérifier) qui sont celles ressemblant de façon troublante à celle de Chino. Espérons que ce soit un hommage assumé et que le groupe ne feigne pas de ne pas comprendre la comparaison, parce que vraiment, ça me paraît impossible de ne pas y penser. Il reste évidemment et heureusement 11 titres pour ne pas focaliser uniquement sur ce point et ne pas stupidement descendre le disque pour cette seule raison, d’autant qu’en dehors de ce défaut le titre en question ne fait pas du tout tâche sur l’album (les sonorités de son final me faisant penser à l’excellent groupe Sights & Sounds).

Le bilan est donc largement positif concernant ce Amazing Things qui est bel et bien un excellent album de plus à mettre au crédit de Don Broco, dommage qu’il sorte pratiquement en automne alors qu’il aurait clairement fait un parfait album estival !

Tracklist :
1) Gumshield
2) Manchester Super Red N°1 Fan
3) Swimwear Season
4) Endorphins
5) One True PRince
6) Anaheim
7) Uber
8) How Are You Done with Existing
9) Bruce Willis
10) Revenge Body
11) Bad 4 Ur Health
12) Easter Sunday

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 1013 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *