Cremation Lily – Dreams Drenched In Static

Pas de commentaires      122
Style: avant-garde/drone/shoegaze/popAnnee de sortie: 2022Label: The Flenser

Cremation Lily, c’est le projet d’un certain Zen Zsigo, mec pas si zen que ça puisqu’il dort très peu et souffre apparemment de dépression. Mais derrière l’aspect négatif de cette info se cache une créativité et surtout une incroyable productivité (comme l’attestent les très nombreuses sorties qu’on peut trouver sur son Bandcamp, ainsi que sa participation à de nombreux collectifs comme BLACKCLOUDSUMMONER par exemple) du gaillard. Pour Dreams Drenched In Static, il quitte même l’autoproduction en signant chez The Flenser, label réputé notamment pour avoir Have A Nice Life ou Planning For Burial dans son roster.

Deux groupes annoncés par la fiche promo comme influences notables pour Cremation Lily. Comme chez ces derniers, Zsigo apprécie mixer sons multiples et textures abrasives, mélanger ambient, indus, shoegaze à des mélodies quasi pop. Ainsi par exemple le morceau-titre nous plonge dans une ambiance paradoxale, semblant apaisée et irritante en même temps. Cremation Lily ne se met d’ailleurs aucune limite d’inspiration, quitte à caler des rythmiques trap ralenties et du chant féminin (« Wavering Blood »), parcourant un spectre étendu évoquant par moments Wife (« Selfless ») ou Blue Sky Black Death (« I’m Done (Indefinite Light) »), soient des nappes vaporeuses rencontrant des stridences et tours de potards (en apparence) improvisés.

Contenant aussi des zones mystérieuses sans parole (« Moonlight Doses » et ses bruitages, ou encore la paisible conclusion « In Pain, Surrendering »), on navigue entre phases éthérées, moments de sérénité et bidouillages sonores plus douloureux, soit une sorte de rêve semi-éveillé, sombre mais ponctué de zones lumineuses. Quand les expérimentations noise/drone se noient dans des envies pop plus catchy qu’elles n’en ont l’air, cela donne ce Dreams Drenched In Static, nouvel album à l’atmosphère faussement méditative qui pourrait bien hanter vos prochaines nuits…

  1. Barely Remembered
  2. Dreams Drenched In Static
  3. Wavering Blood
  4. I’m Done (Indefinite Light)
  5. Body On A Lake
  6. Moonlight Doses
  7. Selfless
  8. Overflowing Velvet Tide
  9. I Need To Stop Blaming Myself
  10. In Pain, Surrendering

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.