He Is Legend – I Am Hollywood

7 Commentaires      1 566
Style: hard rock/metalcoreAnnee de sortie: 2004Label: Solid State Records

He Is Legend est un groupe américain qui a fait un peu de bruit avec son 1er EP… enfin pas vraiment en France, je pense que j’ai dû être un des seuls à m’enthousiasmer sur leur 1er EP sorti plus tôt cette année (voir ma chronique).
Donc après cette excellente entrée en matière, où He Is Legend nous révélait un son déjà très mature et varié, alliant un métalcore surspeedé à un émo racé, le tout assaisonné d’une puissance rock n’roll in-your-face et de petites touches jazzy.
Le mélange est unique, même si ils ne font rien de vraiment original en soi.

Aucun des titres présents sur l’EP n’a été repris ici, donc 10 nouveaux morceaux sur ce 1er album, I Am Hollywood, qui poursuit dans la lignée. Très varié, ils ne reculent vraiment devant rien, n’hésitant pas à incorporer des petits plans slaps, passages limite métal prog, des guitares doublées dignes de In Flames, des refrains émo sirupeux, des growls death métal ou un solo à la Santana.

Ma déception lors des premières écoutes fût de voir le groupe calmer le jeu, accentuer le côté rock n’roll aux dépend du métal rapide et agressif très présent sur l’EP. En fait les titres mélangent tous les aspects de leur son et il ne faut pas se fier aux intros, car la suite est toujours surprenante, des passages enragés apparaissant au détour d’un break. Explosions violentes par exemple sur « The Creature Walks » ou « I AM Hollywood » où s’allient gros riffs et voix growlées bien gutturales et cris hardcore aigus.

Signés sur Solid State (Dead Poetic, Underoath), He Is Legend est tout de même un groupe pouvant être rapproché de la scène émo par le chant, majoritairement mélodique, souvent comparable à celui d’autres formations émocore. Mais le chanteur de ce groupe est vraiment captivant, il passe de ce chant mélodique très soigné rapidement à des cris d’une puissance phénoménale, souvent épaulés en cela par les growls d’autres membres du groupe.

Le groupe a cette propension à ne presque jamais ralentir son propos, He Is Legend speed, jamais de repos pour le batteur, ça envoie, même les passages les plus doux sont assez puissants. Mais I am Holywood reste imprévisible, chaque morceau étant très différent, on pourra seulement lui reprocher quelques refrains enjôleurs un peu « faciles » à la limite du hard rock.
Le mot anglais « catchy » est vraiment approprié, , la composition est élaborée, d’autant que le niveau de chacun des musiciens est très élevé, en plus de maîtriser leur instrument, ils le démontrent avec shreds de guitares doublées, plans slap et rythmiques décalées.

He Is Legend est clairement un groupe qui ne laisse pas indifférent, et a un maximum de pêche. Pour peu que vous appréciez les différentes facettes de leur musique et n’ayez pas peur des grands écarts entre douceur et brutalité. Ils ne deviendront sûrement pas légendaires, mais ça fait du bien un peu de fraîcheur et d’inspiration chez un groupe émo/métalcore. Personnellement je trouve cet album absolument génial.

Page PureVolume avec des mp3 de « The Seduction » et « I Am Hollywood »

  1. the seduction
  2. eating a book
  3. the creature walks
  4. the greatest actor alive…
  5. china white
  6. …best in mexico
  7. the walls have teeth
  8. do you think i am pretty
  9. dinner with a gypsy
  10. i am hollywood
jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 497 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

7 Commentaires

  1. kollapse says:

    marrant par moments ça me fait penser à du juliana theory en + metalcore et rock’n’roll(bien sur…) !en tt k j’accroche bien pr l’instant , ça m’a l’air pas mal dut tout.

  2. jonben jonben says:

    si tu aimes les côtés les plus métalcore du groupe, écoute leur 1er EP qui est encore meilleur de ce côté.

  3. guitarhero says:

    Putain de bon album!! le 1er ep est une tuerie aussi! ça fait du bien un peu de fraicheur!

  4. Pierre says:

    eh ben!!! Rien à dire. Spectaculaire. Chef d’eouvre. Bombe. Mettez ce que vous voudrez…Cet album est excellent. Petite touche jazzy par moments qui rend le tout encore plus savoureux (dinner with a gypsy ; et sur une autre chanson je ne sais plus laquelle).

  5. guitarhero says:

    carrément d’accord!! cet album est une BOMBE!!!!!!! Franchement pour moi meilleur album de 2004 :) !! ouais carrément!

  6. fewz says:

    wouarf!!!!! énorme!!

  7. guitarhero says:

    putain chui encore obligé de commenter sur ce cd j’arrete pas de l’écouter!! il est pffff énorme! vraiment ils ont tout pour devenir un putain de bonnnnnn groupe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *