Dead Congregation – Promulgation of the Fall

1 Commentaire      1 699
Style: old school Death MetalAnnee de sortie: 2014Label: Martyrdoom ProductionsProducteur: on s'en fout

Enfin il est là! Enfin il est là, et en même temps, les angoisses des adeptes de la congrégation grècque étaient réelles et bien légitimes. Car enfin, comment était-il possible d’imaginer qu’Anastasis Valtsanis et sa bande pourraient réitérer l’exploit de Graves of The Archangels, sorti en 2008 et déjà considéré (à juste titre) comme un des meilleurs albums de death metal de tous les temps ?

La réponse à ces doutes est donc arrivée au début du mois de mai avec ce Promulgation of the Fall qui balaye toutes les craintes en un peu moins de 40 minutes. Alors on pourra se palucher des heures durant pour décider si ce nouvel album est aussi bon ou pas que le précédent mais franchement si on se pose la question c’est bien parce que le niveau à nouveau atteint sur Promulgation of the Fall est phénoménal.

Les grecs ont décidé de ne pas changer la recette de leur death metal et tant mieux, tant ils n’ont plus aujourd’hui de rival capable de leur ravir la pole position (Immolation étant tout de même en perte de vitesse). Seul changement notable qui saute tout de suite aux oreilles (d’autant que le groupe ne s’embarrasse pas ici d’une introduction atmosphérique pour poser le décor et choisit de rentrer directement dans le lard) : une production un peu plus brute, avec notamment un son de batterie (et de caisse claire en particulier) plus sec que sur Graves. On s’en accomode très rapidement d’autant que le son sied parfaitement aux 8 nouvelles compositions que nous offre la morte congrégation.

Exit les chants grégoriens qui agrémentaient plusieurs titres de Graves et lui donnaient un cachet particulier. Certains le déploreront mais on ne peut pas reprocher au groupe de s’efforcer d’éviter les redondances et les redites, et de concentrer ses efforts sur sa musique : et de ce point de vue impossible d’être déçu. Toujours aussi brutale et puissante, elle sait également toujours planter le décor et poser une atmosphère particulièrement plombée et sombre, à grand coups de ralentissement de tempos. On frôle même le doom notamment sur le morceau titre qui installe son ambiance poisseuse et amène en beauté le furieux « Serpentskin ». Pour le reste on retrouve aussi le goût du groupe pour les harmoniques sifflantes qui parsèment l’album (sur ce point Dead Congregation fait parfois penser à une version plus brutale et sombre de Gojira, les français partageant avec les grecs ce même attrait).

Les titres de l’album semblent ne faire qu’un (même s’il y a quelques coupures notamment dans la partie centrale) et composer ainsi une unique et sombre litanie découpée en 8 chapitres passionnants. Outre la trilogie imparable du démarrage de l’album, les grands moments ne manquent pas, comme avec « Nigredo » qui souffle magnifiquement le chaud et le froid, entre son ambiance toujours plombée et ses blasts furieux, ou avec « Schisma » et ses 7min17, qui semble être l’auto-réponse du groupe à son « Teeth into Red » de 2008.

Inutile de tourner autour du pot, Promulgation of the Fall est tout simplement le meilleur album brutal de l’année pour le moment et j’ai beaucoup de mal à voir comment un autre album pourrait ravir ce titre aux grecs. Absolument imparable.

http://www.youtube.com/watch?v=RCo5o2JaHEM

Tracklist :
1. Only Ashes Remain (05:13)
2. Promulgation of the Fall (03:40)
3. Serpentskin (05:33)
4. Quintessence Maligned (04:14)
5. Immaculate Poison (05:08)
6. Nigredo (05:00)
7. Schisma (07:18)
8. From a Wretched Womb (03:56)

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 932 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. ellestin says:

    Félicitations pour avoir réussi à placer Gojira ! L’album dépasse toutes mes attentes, j’en reviens pas. Ils peuvent d’ailleurs s’arrêter là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *