Moon Tooth – Crux

1 Commentaire      6 197
Style: MetalAnnee de sortie: 2019Label: Modern StaticProducteur: Machine et Mark Morton

Les chanteurs bavards, ça plaît ou ça ne plaît pas, et clairement chez Moon Tooth, en activité depuis 2012, John Carbone a tout loisir de s’exprimer. Il transcende d’ailleurs bien souvent les compositions des américains, comme sur « Through Ash ». Certains risquent de ne pas apprécier son timbre très engagé, et cette omniprésence qui pourrait fatiguer, mais il faut bien reconnaître qu’il serait dommage de se priver des qualités vocales d’un tel chanteur quand on en a un.

On pense parfois à l’ex (malheureusement) chanteur de Sicmonic qui rentrerait également dans cette catégorie de chanteurs pas avares en voix si elle existait. Son registre vocal est très majoritairement clair, à l’exception du final de l’excellent morceau titre « Crux » où il laisse parler sa rage la plus bestiale.

Crux est le 2ème album des américains, produit par Machine et Mark Morton (de Lamb of God).

La musique du groupe est pour le reste plutôt difficile à décrire, le groupe passant de passages un peu frénétiques à la Dillinger Escape Plan (dès l’entame de « Trust » ou plus loin sur « Motionless in Sky », ou « Awe at All Angles »), mais dans son versant le plus mélodique, à d’autres plans plus lourds (« Muskeeters »). La mélodie est d’alleurs clairement le dénominateur commun de tous les titres, Moon Tooth se montre d’ailleurs très efficace pour des refrains bien chiadés et qui sauront marquer.  Techniquement, on sent que la bande maîtrise bien son affaire, que ce soit le guitariste qui semble influencé par le mathcore (DEP donc mais aussi un petit côté As I Watch You From Afar) et livre des solos bien speedés (« Rhythm & Roar » par exemple), ou le bassiste (quelques plans slappés du meilleur effet), le tout soutenu par une batterie dont l’efficacité ne se dément pas au fil de l’écoute. A noter la présence d’un saxophone sur le premier titre de la plaque, un peu incongrue car on n’en retrouvera aucune trace sur les 10 pistes suivantes.

J’ai parfois pensé aux excellents Greyhaven, avec un penchant plus mélodique et moins déstructuré chez Moon Tooth.

En tout cas Crux dévoile sur 43 minutes, 11 compositions solides formant un album intéressant et très agréable à écouter et réécouter, à la fois technique, mélodique et accrocheur, le genre de bonne surprise inattendue, qui mérite vraiment qu’on s’y attarde.

Tracklist :
1 – Trust
2 – Omega Days
3 – Through Ash
4 – Musketeers
5 – Thorns
6 – Rhythm & Roar
7 – Motionless in Sky
8 – Thumb Spike
9 – Awe at All Angles
10 – Crux
11 – Raise a Light (Epilogue)

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 884 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. jonben says:

    Le premier album était déjà très bon, meme si il manquait un peu de consistance à leur musique, une légère touche pour mettre en forme leurs morceaux, de la maturité en gros. Je vais m’empresser d’écouter ce nouvel album, les singles étaient cool.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *