Omnivortex – Diagrams of Consciousness

Pas de commentaires      147
Style: Death metal moderneAnnee de sortie: 2020Label: Concorde Music Company

Encore une tuerie à rattraper pour l’année 2020… Omnivortex sont finlandais (décidément, après Convulse, Lie in Ruins, l’année 2020 en death metal aura été placée sous le signe de la Finlande) et ils nous balancent avec Diagrams of Consciousness leur premier album.

Car quel album ils nous proposent là… Œuvrant dans un death progressif moderne qui peut rappeler Alustrium (qui ont d’ailleurs sorti un EP en 2020) en moins technique mais non moins efficace, les finnois nous démontrent l’étendue de leur savoir-faire qu’il s’agisse de balancer la purée, blast-beats à l’appui (« Cephalic Fluid Extraction », « Gargantua ») ou de se faire plus rampant et écrasant (« Barren » ou « Chasm »). Si les morceaux peuvent être plus ou moins longs (4 morceaux atteignant ou dépassant les 6 minutes, le plus long culminant à 11min29), on n’est pas ici dans une recherche de dilution pour diluer. Les tempos sont suffisamment variés, pour qu’on reste captivés durant les 53 minutes que dure l’album.

Vocalement, le hurleur en chef de la bande nous offre tout un panel de cris expressifs et autres beuglements furibards. On a même droit à quelques voix parlées sur « Chasm » histoire d’enfoncer le clou de la variété ici proposée, avec également quelques voix plus chantées si l’on peut dire (« At the Mountains of Madness ») même si on reste très loin des voix claires à la Black Crown Initiate par exemple.

Vous l’avez compris je pense, ne vous fiez pas au nom du groupe assez clichesque et lourdingue, on tient là un très sérieux client pour qui apprécie son death metal moderne, progressif et varié, avec un album qui devrait en tout logique figurer en bonne place dans les listes de fin d’année de 2020.

Tracklist :
01 – Last Bearing
02 – Cephalic Fluid Extraction
03 – Barren
04 – Lifeharvester
05 – Chasm
06 – Gargantua
07 – Apotheosis
08 – At the Mountains of Madness
09 – Diagrams of Consciousness – Parallel Universe

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 997 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *