For Your Health – In Spite Of

Pas de commentaires      128
Style: chaotic emo/screamoAnnee de sortie: 2021Label: Twelve Gauge Records

Après avoir parlé de Hazing Over (jeune groupe succédant à Shin Guard pour ceux qui n’avaient pas suivi) il y a quelques jours, prenons donc des nouvelles de son binôme lors du split Death Of Spring (2019), j’ai nommé For Your Health. Le groupe de Colombus, Ohio, débarque donc cette année avec un premier full-length, bien secoué comme à son habitude.

Zéro incartade deathcore ici (contrairement son camarade), For Your Health est bien toujours ancré dans ce son screamo oscillant entre déchaînements de violence chaotique et sensibilité affirmée lors de passages où le vocaliste Hayden Rodriguez n’hésite pas à placer des mélodies dignes de tous ces groupes affiliés « emo » du début des années 2000. Et si une telle description peut évoquer un grand écart pas vraiment équilibré, il n’en est rien puisque dès le titre d’ouverture (accessoirement premier single) « Birthday Candles In The Effigy », on se prend de plein fouet cette tornade de folie soudain tempérée par un excellent break ponctué de ce chant clean, très poignant pour le coup.

Néanmoins cette optique « entre-deux » ne figurera pas sur chacun des titres de ce In Spite Of (on en retrouvera sur « Push The Fucking Rock, Sisy » par exemple). For Your Health met davantage en avant cette violence crue teintée de folie, multiplie les pistes aux blasts torrentiels et à la furie exacerbée, partant sans détour dans des contrées grind (« The Day Of Black Sun ») ou d’emoviolence à la manière d’un Reversal Of Man ou d’un Love Lost But Not Forgotten (« Thank You For The Venmo »). Le groupe de Colombus nous gratifie aussi de titres aux mélodies centrales, tels que « The Day Of Black Sun » ou  « You »re So United Ninety-Three, We’re So Flight One Eighty » où l’on retrouve autant des lignes de chant inspirées de chez Thursday ou My Chemical Romance.

Bref, si tout cela peut sembler un peu décousu, on retrouve chez For Your Health une fraîcheur héritée des débuts de The Blood Brothers, groupe qui à son époque pouvait tout se permettre, de la furie pure expédiée en parfois moins d’une minute comme de la mélodie poignante, en retombant toujours sur ses pattes. In Spite Of est de ces albums singuliers aux titres de morceaux rigolos (façon vieux Daughters), au second degré de surface cachant un album plus profond et passionné qu’il n’en a l’air. Belle révélation.

  1. Birthday Candles In The Effigy
  2. I Slept With Wes Eisold And All I Got Was An Out Of Court Settlement
  3. Push The Fucking Rock, Sisy
  4. Abscess Makes The Heart Grow
  5. The Day Of Black Sun
  6. Save Your Breath, You’re Gonna Need It To Blow My Head Off
  7. If Anybody Asks, We’re Already Fucked
  8. You »re So United Ninety-Three, We’re So Flight One Eighty
  9. Like A Thirteen Floor Elevator
  10. Everyday At 13:12
  11. Thank You For The Venmo
  12. This City Will Crumble And Many People Will Die

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.