Mastodon – Workhorse Chronicles Dvd

4 Commentaires      1 722
Style: sludge progressifAnnee de sortie: 2006Label: Relapse

Passage obligé pour nombre de groupes accédant à la notoriété de nos jours : sortir un joli DVD pour faire plaisir aux fans. On était en droit d’attendre de Mastodon un DVD à la hauteur de la qualité des opus du groupe.
Le visionnage de l’objet laisse pourtant au final une impression en demi-teinte. Je m’explique.

Au menu de ce Workhorse Chronicles on trouvera donc :
– un documentaire de plus de 45 minutes sur le groupe constitué essentiellement d’interviews des membres,
– des lives du groupe, essentiellement issus de bootlegs et filmés à différents endroits et à différentes périodes,
– des clips au nombre de 3.

Le documentaire bien qu’assez court est assez intéressant (attention aux anglophobes, c’est VO non sous-titré, même pas en anglais) et au travers d’interviews des différents membres du groupe permet de revenir sur l’histoire du groupe, sa formation et son évolution. Le plus intéressant est d’avoir droit à quelques (courts malheureusement) extraits présentant les formations passées auxquelles ont appartenu les membres du groupe, avant de former Mastodon. On verra ainsi Troy en bikini dans un de ces groupes précédents. Ce dernier nous présentera aussi 2 compères avec qui il tenait la basse dans un groupe de grind mega bourrin et avec lesquels il n’exclut pas de finir par sortir un nouveau disque prochainement.
Le documentaire permet aussi de connaître quelques manies propres aux différentes personnalités du groupe (que ce soit la collectionnite aigue de figurines Star Wars pour Bill, la frénésie des tatouages de Brent ou encore l’habitude de Troy de prendre en photo la foule à la fin de chacun des concerts du groupe).

La partie clips est vite balayée avec tout d’abord le clip de « March Of The Fire Ants », excellent morceau phare du non moins excellent Remission. On notera que la qualité audio de ce clip est bizarrement assez pourrie (ça grésille). Suivent 2 clips de morceaux tirés de Leviathan, « Iron Tusk » en version non censurée (et qui permet d’assister à quelques suspensions finalement pas si méchantes quand on connaît un peu le travail de l’autre dingue de Matt Zane de Society 1) et « Blood And Thunder ». Sympa.

La partie live est évidemment celle qui allèche le plus, surtout lorsqu’on constate sa densité : 2 heures de live, 28 titres (!) voilà qui met l’eau à la bouche.
Quelle n’est donc pas notre déception en constatant la qualité très irrégulière de ces passages tant d’un point de vue sonore que visuel. C’est bien là que le bât blesse. Ces live sont sympathiques à regarder ne serait-ce que parce qu’ils retracent l’évolution du groupe (et de voir comment la formation est passée de 5 têtes, avec un chanteur temps plein, à 4 têtes, avec Troy et Brent assurant les vocaux) et des lieux qu’il a fréquenté à mesure que sa notoriété croissait (on passe de petites salles à des stades pour la 1ère partie de Iron Maiden), mais on n’aura pas vraiment envie de se les repasser régulièrement tant leur qualité ne permet pas de profiter au mieux des prestations des bonhommes. C’est d’autant plus dommage que certains titres (mais très peu) bénéficient d’une très bonne qualité, comme « Workhorse » ou « Mother Puncher ». Par contre, quand on voit la qualité de « March Of The Fire Ants » il y a de quoi être déçu.

C’est vrai, on aurait aimé avoir un concert entier, bien filmé, bien sonorisé à se mettre sous la dent, ce sera donc pour une autre fois (peut-être dans pas trop longtemps, le groupe étant maintenant signé sur Warner). Tant pis, on prendra donc l’objet présent pour ce qu’il est : un bon témoignage historique permettant de mesurer le chemin parcouru, au moment où le groupe tourne une page importante de son histoire et s’apprête peut-être à devenir encore plus gros. Ce ne serait que justice pour un mastodon(te) de ce gabarit et de ce talent.

A recommander prioritairement aux fans donc.

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 897 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

4 Commentaires

  1. pearly says:

    j’ai trouvé ce DVD terrible, car complet. Effectivement, si ce n’est pas un concert complet, c’est tout de même toute la discographie (y coimpris toutes les « demos ») qu’on retrouve en live, lives qui s’étalent sur toute leur carriière. Le documentaire est de plus bien intéressant, amusant, finalement assez prenant.
    Aux fans oui, en effet… mais finalement, un DVD n’est-il pas quasi-exclusivement réservé aux fans ?

  2. krakoukass Krakoukass says:

    Oui tu as raison, mais en même temps, un DVD est parfois un bon moyen de découvrir un groupe (exemple : Rammstein – Live Aus Berlin), et en l’occurence, ceux qui ne connaissent pas Mastodon n’auraient pas intérêt à commencer par là. Et moi j’aurais bien aimé prendre plaisir à mettre le dvd et à laisser les live défiler, mais le son n’est pas assez bon pour que ce soit vraiment génial… Mais sinon il est quand même vachement intéressant je dis pas.

  3. wakos says:

    Je n’ai pas encore eu le temps de mater la partie live du DVD, mais en ce qui concerne le documentaire sur le groupe il est assez bien foutu quoi qu’un peu court comme l’a mentionné Krakou … Vu le temps de merde qu’il fait aujourd’hui, je pense que je vais trouver un moment pour me mater le live ;o)

  4. damien luce says:

    Trés bon dvd, à acheter les yeux fermés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *