Nightmarer – Chasm EP

Pas de commentaires      1 083
Style: post-death metal Annee de sortie: 2016Label: Moment Of Collapse Records

Nombreux sont ceux qui ont été déçus de la séparation de War From A Harlots Mouth, le groupe allemand ayant quand même marqué le petit monde du hardcore/metal à tendance chaotico-brutal de son empreinte les années 2000-10. Nightmarer est un jeune groupe fondé en 2013 par son guitariste Simon Hawemann et son ex-batteur Paul Seidel (maintenant chez The Ocean), session rythmique qui a de la gueule, derrière le vocaliste américain John Collet (Success Will Write Apocalypse Across The Sky/ex-Gigan). Pour leur toute première sortie, le trio nous sort un deux-titres et tend à justifier son patronyme: faire peur.

Nightmarer sonne en effet beaucoup plus massif que les groupes originels de leurs membres. Pour faire court, le trio s’inspire de du death dissonant d’Ulcerate, de Portal voire d’un Gorguts mais tout ça avec un son moderne assez propre, quasi deathcore. Un détail qui a son importance et qui peut rebuter les amateurs des productions traditionnelles allouées au style, mais il faut l’avouer, la digestion de ces deux titres se fait beaucoup plus facilement du coup.

Car le mélange de complexité et de brutalité associé à ce type d’ambiance singulière demande une implication de l’auditeur souvent éreintante vu la densité des compos. Ici grâce à cette production (et sûrement à la courte durée de cet EP), l’assimilation se fait de manière plus évidente et les sensations dignes d’un cauchemar (histoire de faire référence à leur nom) commencent à apparaitre. Oui, commencent seulement car huit minutes de son, c’est encore trop peu pour développer une atmosphère dérangeante digne de ce nom. Mais celle-ci est déjà fort appréciable, très « écrasante », laissant apprécier la technique du batteur (entre blasts, roulements et des ralentissements quasi doom comme pendant l’énorme « Ceremony Of Control », particulièrement épique), l’accordage très bas de la gratte et les growls puissants de Collet.

Le premier album étant promis pour bientôt, c’est à sa sortie que l’on pourra complètement juger si les promesses entrevues sur ce Chasm sont confirmées. A suivre !

  1. Vessel Of Nausea
  2. Ceremony Of Control

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *