Seum – Winterized

Pas de commentaires      75
Style: sludgeAnnee de sortie: 2021Label: Autoproduction

Avec un tel nom, ils auraient pu venir de Belgique que ça n’aurait pas été étonnant ! En réalité Seum est un trio de Montréal monté par des expats français qui officiaient chez Lord Humungus, Mlah! et Uluun. Après avoir sorti un EP (Summer of Seum – 2020) suivi d’un split avec Fatima, le groupe revient déjà avec un premier long-format, la preuve qu’on peut aller vite même sous substance !

Car Seum s’inspire essentiellement des cigarettes qui font rire et planer dans ses textes. Même son titre Winterized provient de l’industrie du cannabis (pour votre information, il s’agit d’un procédé séparant les éléments non désirés dans l’huile de cannabis). Par cette thématique et le style pratiqué par le groupe, difficile de ne pas penser à des groupes comme Bongzilla ou Weedeater, habitués à célébrer ces herbes (en même temps leur nom ne laisse aucune place au doute).

Mais le sludge de Seum dénote de ces groupes par son profil: un chanteur, une basse et une batterie. Une absence de guitare qui ne se fait aucunement ressentir, le bassiste Piotr couvrant l’espace de riffs balourds (soutenus par une batterie au diapason) et souvent groovy (l’énorme « Broken Bones » par exemple) tandis que Gaspard, le vocaliste, y appose des râles ultra sales et agressifs, tout en gorge de cancéreux en phase terminale (mention à la revisite du « Pet Sematary » des Ramones en « Red Sematary », conclusion apportant quelques nuances plus mélodiques au bousin).

On aurait pu avoir un sentiment de dénuement à cause du format mais Seum fait tout ce qu’il faut pour nous recouvrir de son extrême et hypnotique lourdeur vrombissante. Une excellente découverte et de la très bonne came pour headbanguer au ralenti (avec ou sans substances, à vous de voir !).

  1. Sea Sick Six
  2. Life Grinder
  3. Winter Of Seum
  4. Broken Bones
  5. 666
  6. Black Snail Volcano
  7. Red Sematary
beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *