Kolossus – K

Pas de commentaires      83
Style: black metalAnnee de sortie: 2021Label: My Kingdom Music

One-man band italien mené par un certain Helliminator, Kolossus est un projet de black metal puisant ses inspirations, comme beaucoup d’autres, dans la scène black metal scandinave. Ayant démarré de manière assez traditionnelle l’an dernier avec The Line of the Border, premier album au son plutôt cru et primitif, K marque un nouveau départ pour notre gaillard transalpin, incrustant généreusement des moments atmosphériques à son black metal.

Dès les doux arpèges de l’introductif « Dust » qui se voient brutalement coupés par des riffs tranchants (on y reviendra), on sait que l’on va avoir ici un entre-deux. Cela se confirme sur le reste de cet album sur des titres comme « Heartless Horned Kings » où les atmosphères apaisées succèdent à des moments de violence blastée, Helliminator n’hésitant pas à chanter de sa voix clean (plutôt plaintive et émotionnelle) entre deux déflagrations. Ainsi les phases mélodiques et celles plus agressives se mêlent donc allègrement, pouvant évoquer par là Enslaved (sur « The Mouth ») voire Taake pour l’aspect froid demeurant quoi qu’il advienne.

Si les arrangements et les progressions apparaissent comme millimétrées, la production maison montre parfois ses limites. Les transitions entre les parties atmosphériques et purement black metal sonnent ainsi parfois un peu déséquilibrées, l’aspect « true » du grain de guitare et de la voix acérée aurait mérité un poil plus de volume, notamment sur « Dust » (nous y voilà) où l’arrivée sans sommation de cette partie « blizzard » laisse une impression un peu bancale la première fois.

Rien de rédhibitoire pour autant, K est un album de black metal qui se révèle très varié, tapant dans le riffing black’n roll (« Outsider » ou « Throne Of Woods And Fire » dont le riff principal peut rappeler Satyricon) comme dans les trémolos envoûtants (« T.A.A. ») tout en conservant un aspect glacial. Un sympathique second album qui devrait trouver ses adeptes sans trop de difficultés.

  1. Dust
  2. By The Light, To The Dark
  3. Heartless Horned Kings
  4. The Last Of The Titans
  5. Throne Of Woods And Fire
  6. Outsider
  7. T.A.A.
  8. The Mouth

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *