156/Silence – Don’t Hold Your Breath

Pas de commentaires      176
Style: hardcore(néo)metalAnnee de sortie: 2021Label: SharpTone Records

Passé un peu inaperçu fin 2021, Don’t Hold Your Breath prend la suite de l’excellent Irrational Pull, album de 2020 ayant permis à 156/Silence de se faire connaître (et de signer chez SharpTone Records, label de Dying Wish, Don Broco ou encore Holding Absence, qui a d’ailleurs réédité cet album au format deluxe). Ce nouvel EP reprend donc ces éléments entre hardcore, metal, chaos et même néo metal, nous mélangeant tout ça à sa guise pour pondre quatre nouvelles compos destructrices et acérées.

Et il en faut peu pour nous mettre sur les rails puisque « Beginning’s End (Nobody’s Home) » et ses courtes quarante secondes servent de petit comité d’accueil bien délétère. « A Violent Delight » vient avec un côté néo très prononcé avec ses voix parlées inquiétantes puis son cocktail voix déchaînée/basse qui slappe façon Fieldy (Korn), 156/Silence surplombe sa musique d’un voile atmosphérique prenant. « The Wrong Sense » appuie encore là où ça fait mal, le chant est toujours colérique avec un flow assez rapide, et les breakdowns bien épais étant idéalement complétés encore une fois par des atmosphères planantes dans le décor apportant un aspect émotionnel pas déplaisant. Vu son nom, « Coup de Grâce » aurait bien pu verser dans la violence la plus primaire, or surprise, le groupe de Pennsylvanie y va ici de manière un peu plus mesurée. Certes, le chanteur est toujours prêt à se rompre les cordes vocales mais ses comparses se montrent plus subtils avec des notes plus en retenue d’abord, avec davantage de poids ensuite mais aux mélodies plus marquées déployant l’impact désespéré de cette très belle conclusion.

En à peine plus de onze minutes, 156/Silence confirme tout le bien qu’on lui trouvait sur Irrational Pull: lourdeur, rage, rancœur sont ici complétées par un peu plus d’atmosphères et d’un peu de tristesse. De petites nouveautés qui mettent déjà l’eau à la bouche en vue d’un prochain album !

  1. Beginning’s End (Nobody’s Home)
  2. A Violent Delight
  3. The Wrong Sense
  4. Coup de Grâce

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.