Mastodon – Blood Mountain

mastodon_-_2006_blood_mountain

Je ne me rapelle plus exactement comment j’ai découvert Mastodon -sûrement au détour d’un webzine-, mais ce dont je me souviens c’est pourquoi j’ai immédiatement accroché à leur premier album. Remission correspondait exactement au metal que j’avais envie d’entendre à l’époque, convergence d’un son lourd et cradingue et d’une recherche mélodique toute prog. 4 ans après, je vois mal comment la presse et le public metal ne pourraient pas être unanimes à la sortie de ce 3ème album de Mastodon, car il n’y a pas vraiment de doutes à avoir à ce sujet, Mastodon est entré dans la cour des grands, parmi ces groupes qui resteront comme les plus marquants de leur époque. En l’espace de 3 albums, le groupe a su se forger une identité unique, insufflant de la modernité dans des recettes passées, et travaillant leur style d’album en album jusqu’à ce Blood Mountain magistral.

Assumant de plus en plus leurs élans progressifs, les 4 membres de Mastodon se sont manifestement fait plaisir à composer et jouer cet album, caverne d’ali baba d’ingéniosité ne demandant qu’à révéler ses caches secrètes. Les premières écoutes sont assez déconcertantes et pointent directement les quelques défauts de l’album, quelques chants aigus poussifs sur « Circle Cysquatch » ou « Bladecatcher », de même les passages progressifs abandonnant toute agressivité ressortent aisément au premier contact et déstabiliseront les amateurs du côté le plus dûr du groupe, quoiqu’ils ont toujours été présents dans la musique du groupe. En fait Mastodon n’hésite pas à faire exactement ce qu’ils veulent et on ne pourra pas repprocher au groupe de ne pas faire preuve d’audace, au risque de se voir accusés de se fourvoyer dans des trips, alambiqués peut-être mais qui dénotent une personnalité unique.

Car le doute laisse rapidement la place à l’admiration quand les 12 morceaux de Blood Mountain se révèlent et qu’on ne vienne pas me dire que l’on n’a plus à faire à un mastodonte, le son pachydermique de Remission est toujours là et bien là, l’influence de Crowbar et Today Is the Day n’a sûrement pas disparu. Ce Blood Moutain ne voit pas vraiment de changement significatif dans le style que le groupe s’est forgé, mais une évolution vers plus de complexité.

Les 2 premiers titres vous rentrent dans le lard, « The Wolf is Loose » déboule sur un roulement de toms endiablé. Brann Dailor, pareil à lui-même, prend possession de chaque riff de guitare, le noyant de rythmiques d’une dextérité sans pareil. « Crystal Skull » est tout aussi heavy, Scott Kelly de Neurosis y vient d’ailleurs expulser sa rage, pour un des titres rappelant le plus Remission. « Sleeping Giant » explore la facette la plus prog du groupe pour un titre plus mid-tempo d’une richesse extrême, un véritable voyage mélancolique. Un prog plus métallisé et rock n’roll pour « Capillarian Crest », tout en montées et descentes de manche coordonnées. Nouveau coup de poing avec « Circle of Cysquatch », son riff d’intro acide, ses grosses réparties thrash et ses voix hurlées au vocoder saisissantes. Ensuite, on a le droit à un « Bladecatcher » quasi-instrumental qui mêle accroches jazzy évidentes et délires psychotiques avec voix d’aliens, tout en changeant 50 fois de rythme.

Brent et Troy se partagent toujours à part égale le spectre vocal, croisant leurs cris bestiaux de plus en plus avec des lignes mélodiques, on remarquera vraiment la grosse progression de leurs chants clairs, celui de Brent particulièrement sur « Colony of Birchman », où il est secondé par la superbe contribution de Josh Homme (Queens of the Stone Age, ex-Kyuss) ou sur le vibrant « Pendulous Skin », balade entre prog et esprit rocailleux sudiste, commençant par un arpège acoustique assez psyché puis continuant sur une suite d’accord travaillée avec des gimmicks bluesy. « Hunters of the Sky » et « Hand of Stone » sont 2 titres plus classiques de Mastodon qui auraient pu figurer sur Leviathan tout en possédant assez d’accroches pour être totalement uniques. Suit ensuite le schizophrénique « This Mortal Soil » et son intro psychédélique osée, prolongée par une suite d’arpèges imbriqués dans des riffs alambiqués jouant sur les rythmes. Là encore un morceau hallucinant de maitrise et d’imagination, et un de ceux que je préfère de l’album. « Siberian Divide » est un cas à part, une sorte de trip à la The Mars Volta survitaminé au metal -voir le gros riff thrash final-, sur lequel Cedric Bixler apporte une contribution étonnante, sa voix déformée par des effets n’étant quasiment pas reconnaissable. Ca a le mérite de surprendre et d’expérimenter même si j’aurais aimer l’entendre chanter plus clairement.

En fait, pas un seul morceau de l’album ne comporte pas son lot de mélodies intriquées, exotiques, dépaysantes. Le duo de guitare formé par Brent Hinds et Bill Kelliher est encore plus efficace et coordonné, les riffs harmonisés sont légions. La basse de Troy Sanders est encore plus présente dans le mix, apportant la même richesse qu’une 3ème guitare. Ca envoie, ça groove, ça joue, la cohésion de l’ensemble est vraiment bluffante.

On entend dire que cet album n’aurait pas de morceaux accrocheurs? Pourquoi accrocheur devrait-il dire évident et universel? Mastodon continue à prouver qu’on peut être accrocheur en en rajoutant toujours plus, en inondant notre ouïe de sons, de changements de rythmes, de riffs imaginatifs. Je n’essaierai même pas de comparer ce nouvel album aux 2 précédents : avec Blood Mountain, Mastodon vient de compléter une trilogie sans failles, 3 chef d’oeuvres, point barre.

  1. the wolf is loose
  2. crystal skull
  3. sleeping giant
  4. capillarian crest
  5. circle of cysquatch
  6. bladecatcher
  7. colony of birchmen
  8. hunters of the sky
  9. hand of stone
  10. this mortal soil
  11. siberian divide
  12. pendulous skin

A PROPOS DE jonben

jonben Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande.                           [http://jonben.jux.com] [http://jonben.bandcamp.com]

jonben a écrit 452 articles sur Eklektik.

28 commentaires

  1. Totalement d’accord avec la kro. Je rajouterai même que cet album est pour moi le meilleur album de Mastodon. Hyper abouti, hyper ambitieux mais jamais pompeux, servi par une technique impressionnnante (ce batteur n’a jamais été aussi impressionnant qu’ici), cet album est tout simplement fantastique. Facilement dans le top 3 annuel.

  2. quel claque…
    je l’attendais cette chro!

  3. Pour l’instant je ne suis pas aussi convaincu et je lui préfère encore l’album précédent. Mais bon, peut-être celà changera t-il après davantages d’écoutes. Par contre une chose est certaines, « Colony of birchmen » est vraiment pas terrible :-s

  4. Album absolument énormissime une fois de plus, que les écoutes successives ne font que confirmer de manière croissante. En effet hyper abouti, Mastodon affirme plus encore leur personnalité unique tout variant les registres et en tenant des choses pas forcément habituelles (le chant clair par ex) mais qui toujours font mouche. Top 10 annuel facile :-). 18/20

  5. Tout simplement génial !!!

  6. Je déteste (eh oui..) mais je comprend très bien que ça marche et ça ne me pose aucune problème :)

  7. Bien sûr ils sont tjs là, mais j’aime moin qu’avant… Peut etre qu’avant j’etais moin con… C’est pas impossible. J’mets 14/20, même si l’morceau « Sleeping Giant » mérite largement un 20 sur 20 à mes oreilles. Voilà tchao !

  8. J’aurais tendance à mettre la même note que jonjon, a un point ou deux près. Mastodon n’a pas franchi une aussi haute marche qu’entre les deux albums précédents, mais continue à progresser ce qui est bien. Je suis persuadé que ce disque se révèle au fur et à mesure des écoutes, et j’attends avec impatience que mon facteur veuille bien le mettre dans ma boite à lettres pour en percevoir toutes les subtilités sur ma chaine (et notamment profiter du mixage de Rich Costey)

  9. Mastodon est sûrement l’un des groupes que je respecte le plus dans cet univers…cependant j’ai du écouter l’album 5-6 fois,et j’en ressort des perles totalement halucinantes, mais également des titres moins prenants…il faudrait peut-être que je réécoute cet album avec beaucoup plus d’attention alors!
    Pour finir je dis chapeau à cette chro qui est merveilleusement bien rédiger !! Mastodon est un groupe à part entière, ils ont beau « reprendre » des tournures façon « metal » ou « hardcore » typiques, leurs jeux,leur son et leur approche remet tout ça à neuf.Et c’est ça qui est vraiment bon !!! Sans oublier biensûr qu’ils ont un batteur monumental qui aime en foutre réellement de partout tout en ayant un jeu très fin et paufiné à l’extrême …

  10. Mastodon est sûrement l’un des groupes que je respecte le plus dans cet univers MUSICAL ! C’est à dire dans ce style.

  11. Difficile d’accueillir ce « Blood Mountain » d’une oreille objective après avoir été soufflé par l’énorme « Remission » et retourné par le monstrueux « Leviathan ». Pourtant, au fil des écoutes, le cadet fait sa place, et s’impose même au détour d’un « Sleeping Giant » ou d’un « Pendulous Skin », que je trouve osés et réussis.
    Le Mastodon évolue et emprunte le logique parcours révélation-confirmation-maturité, et il ne reste plus qu’à les attendre sur scène, en tête d’affiche !

  12. Je vénère ce groupe, je les ai vu trois ou quatre fois et chaque fois je me suis pris une giffle mes cd de rémission et léviathan sont usés, rayés. JE NE SUPPORTE PAS CE NOUVEL ALBUM, voilà c’est dit !!! Pourquoi ? car cet album est TROP « prog », TROP heavy, les voix TROP mélodiques, le son de l’album TROP « clean ». Déçu, déçu, déçu, maintenant la prochaine étape est le live, j’irai les voir encore avec grand plaisir et je verrai bien si j’accrocherai avec les nouveaux morceaux. Pour moi ce n’est pas un chef d’oeuvre mais un ratage complet !!! La grande déception de 2006 !!!

  13. Tres bon album (apres pas mal d’écoutes). Cela dit on est encore loin de Remission, très loin…

  14. pour ma part ce groupe deviens juste une pompe a fric de plus, dommage aprés les excellents remission et leviathan !!!
    je trouve cette album sans saveur, vraiment insipide et taillé pour la mass (comprenez pour vendre). Effectivement ca joue grave, la prod tue mais la flamme du debut et surtout l’urgence des debut n’est plus la.
    vraiment decevant…pourtant comme vous je l’attendais cette album :s

  15. Mouaip, ça me fait un peu marrer de voir un groupe se faire taxer de « pompe à fric » juste parceque leur musique ne correspond pas à ses attentes. Holala ce groupe plait à trop de monde c’est des vendus…

  16. Prendre un truc comme « Capilleran Crest » comme single et plaire à la masse, c’est pas compatible.
    Sinon petit chef d’oeuvre pour ma part, pas grand chose à ajouter…Destabilisant au début en effet mais le gain de complexité, de détails, et surtout ces mélodies vocales est ahurissant. On est à mille lieues des évolutions mélodiques des groupes qui rendent leur musique plus simple.
    Plein d’idées de malades, des riffs super ingénieux, c’est que du bonheur.
    Leur meilleur à côté de Remission , qui est si différent que je ne peux pas les départager (et je n’ai pas suffisamment de recul).

  17. @ Julien : T’as fumé quoi ? Album taillé pour la masse ? La masse ne sera pas capable de percevoir le 1/10ème de la richesse et du caractère de cet album magistral. Que tu n’aimes pas c’est une chose, mais les taxer de pompe à fric, c’est tout simplement stupide et pas crédible une seconde.

  18. Julien, file l’adresse de ton fournisseur. Ca a l’air top :)

  19. Qu’il est difficile d’avoir un avis différent de tout le monde…

  20. La question n’est pas d’avoir un avis différent mais faut quand même pas raconter n’importe quoi.

  21. « raconter n’importe quoi.  »
    Julien nous exprime son point de vue, quel lynchage !!!

  22. Disons qu’une signature chez Warner aide à ce genre de remarque… Grand bien leur fasse s’ils peuvent vivre de leur art. Pour autant cet album passe difficilement. Peut-être y reviendrais-je mais le côté trop technique et cette production qui lisse tout me gonfle. C’était mieux avant quoi…

  23. Il n’y a aucun problème a avoir un avis différent des autres. Devin et Damiens ont dit qu’ils détestaient cet album et personne n’est venu leur chercher des noises. Dire d’un groupe qu’il font de la musique taillée pour la masse sans rien connaitre de leur véritable intentions, je trouve ça abusé. Mis a part le groupe, personne ne peut savoir quelles sont leurs intentions.

  24. This mortal soil est vraiment le meilleur titre.
    Le reste me semble bien, mais indigeste aux premières écoutes. Je vais donc poursuivre longuement l’expérience de cet album pour voir s’il mérîte un lâcher de brouzoufs. Ca semble bien parti quand même.

  25. Après l’avoir longuement écouté je pense pouvoir dire que Mastodon a sortit une « suite logique ».De mon point de vue,Blood Mountain est réellement bien fait, bien produit mais bon, il ne casse pas non plus des briques pour autant.Le groupe a murit, mais d’un niveau totalement normal.Biensur il y a des titres et des passages vraiment prenants où tu te dis « putain, ça c’est du mastodon, ça c’est du mastodon meccc !! » mais je trouve que Mastodon a suivit une logique commune.
    Après il est clair que cet album n’est pas non plus fait ‘pour la masse »…peut-être qu’il est plus accessible pour les écoutes légère des « metalleux basiques », mais Mastodon a quand même une putain de pure force dans leur musique.Une force incroyable et innexplicable…

  26. C’est pas le Julien du forum hein ! :p
    Faut que je l’écoute mais déjà que j’aime moins Leviathan que Remission qui tabasse bien, on verra…

  27. Entièrement d’accord avec la chronique de Jonben, je suis ravi d’avoir découvert Mastodon récemment. Croyez-le, il y a TRES peu de groupes qui pratiquent aussin bien l’éclectisme (on reste dans le métal) et l’ouverture d’esprit. La richesse des compos est vraiment à souligner et fait penser, en moins prog, à la voie choisie par les Pain of Salvation : pas de frontières, pas d’étiquettes. On reconnait de façon sous-jacente les influences majeures entre autres de Black Sabbath et de Maiden, mais tout est subtilement dosé. Un grand bol frais de liberté et d’inventivité, ça fait du bien !!!!!!

  28. Un album phénoménal et époustouflant tout simplement.
    Le travail de composition est énorme, Brent Hinds et Bill Keliher ont effectué un travail époustouflant pour nous sortir des riffs et des solos originaux et magnifiques.
    Brann Dailor est toujour aussi monstrueux (même si c’est moins complexe qu’avant je trouve) et Troy Sanders nous démontre ses qualités de bassiste avec de magnifiques lignes sur tout l’album.
    Un des gros changement vient des voix, c’est hallucinant comment que ça évolué par rapport à « Leviathan » et surtout « Remission ». Troy chante de moins en moins, au début ça surprend (ou ça rébute?) mais je trouve que ça colle vraiment bien avec les nouveaux morceaux. Pour moi c’est une des réussites de « Blood Mountain ».
    « Capillarian Crest » est le titre qui résume le mieux cet album, tout y poussé à son paroxysme…
    La seule chose que je regrette c’est qu’ils n’aient pas refait un titre dans le style de « Heart Alive », vu qu’ils ont fait ressortir le côté progressif je m’attendais à un pavé de plus de 10 minutes…
    Mais bon c’est vraiment histoire de trouver un petit défaut, car tous les titres sont des bijoux.
    La production est excellente, très clean, c’est plus aéré ce qui permet de bien disserner chaque instrument.
    C’est fluide, c’est beau tout simplement.
    Sinon, leur évolution est hallucinante, on est très loin du génialissime « Remission » mais pourtant on reconnaît toujours leur propre style.
    Et moi j’adore leur côté plus progressif c’est ce que je voulais et je ne suis pas déçu.
    Pareil pour les parties Thrash qui sont très nombreuses et excellentes.
    Un dernier point concernant le travail de Paul Romano: du beau travail (enfin, faut aimer) comme d’habitude, c’est vraiment réussi et ça colle très bien avec la musique.
    P.S: je recommande chaudement l’édition limitée contenant un DVD bonus très complet avec plien de vidéos en studio lors de l’enregistrement, une gallerie photo bien garnie et une vidéo live de « Capillarian Crest ».

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • dark fortress_venereal dawnangrom | 21 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    ah oui quand même !!!
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 20 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Je m'en fais écouter ça de ce pas !
  • dark fortress_venereal dawnkrakoukass | 18 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Ouaip excellent album pour sûr. Ils ont clairement franchi un pallier avec ce dernier opus. Très belle chronique camarade!
  • anopheli-ahungerMadrumo | 07 novembre 2014
    Anopheli – A Hunger Rarely Sated
    Vachement cool comme fusion !
  • kerretta-pirohiabeunz | 05 novembre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Effectivement, ya un côté Russian Circles bien prononcé. Merci pour le retour, ça fait bien plaisir ! Et jette-toi sur leurs albums précédents ! ;)
  • kerretta-pirohiaMarbaf | 02 novembre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Ben merde, j'étais passé à côté de ce groupe. Ça me fait penser à Russian Circles. Merci beaucoup pour la découverte (et pour le lien bandcamp).
  • kerretta-pirohiabeunz | 31 octobre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Héhé mais pas de problème ! Ravi que ça te plaise ! :)
  • kerretta-pirohiaGueff | 31 octobre 2014
    Kerretta – Pirohia
    C'est carrément très très bon tout ça! Je valide, plussoie et tout ce qui s'en suit :) (Désolé de ne pas avoir de critique plus constructive, je suis juste d'accord :p )