Sleep Waker – Alias

Pas de commentaires      105
Style: metalcore progressif/djentAnnee de sortie: 2021Label: UNFD

Après avoir sorti son premier album (Don’t Look At The Moon – 2018) dans une relative confidentialité, les metalcoreux Sleep Waker ont signé chez UNFD (Northlane, Ocean Grove) pour leur second. Alias possède des lyrics influencés par la science-fiction et la science tout court, c’est pour cela que la production est moderne et avec quelques effets (vite fait) indus renforçant l’impact de ces dix nouvelles compos.

Sleep Waker s’oriente en effet du côté pesant du metalcore, balançant des riffs ultra lourds allant se promener pas loin du djent. Malheureusement pas au point de faire revivre l’ultra violence d’un groupe comme The Tony Danza Tapdance Extravaganza (remettez vous au boulot !) car le combo de Grand Rapids (Michigan) décide à maintes reprises de privilégier un chorus mélodique comme sur « Alias », « Serenity » ou « Synthetic Veins » où le chant clean vient verser pas loin d’un Architects voire d’un Bring Me The Horizon (surtout sur le morceau-titre).

Fort heureusement ces titres cherchant à se montrer fédérateurs ne sont pas l’unique préoccupation de Sleep Waker puisque nombres d’entre eux s’imposent par leur brutalité, par exemple « Melatonin » ou « 110 Minutes » (ce dernier montrant quelques influences néo metalcore plutôt convaincantes). Les ambiances futuristes ne sont pas forcément des plus originales mais elles s’intègrent plutôt bien au gros son, et cela fonctionne même encore mieux lorsqu’elles prennent les devants comme pendant la conclusion à majorité planante et émotionnelle « Distance ».

En dépit de quelques facilités mélodiques qui viennent parfois atténuer leur impact (l’anecdotique « Cold Moon »), Sleep Waker signe là un solide second album entre groove et brutalité exaltée, plus du côté d’un Code Orange que de celui d’un Born Of Osiris. Les fans de gros metalcore qui djente peuvent ainsi rester totalement éveillés.

  1. Alias
  2. Skin
  3. Strangers
  4. Cold Moon
  5. Melatonin
  6. Insomniac
  7. 110 Minutes
  8. Serenity
  9. Synthetic Veins
  10. Distance

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *