Blood Red Throne – Fit To Kill

Pas de commentaires      5 882
Style: death metalAnnee de sortie: 2019Label: Mighty Music

Véritable institution du death metal norvégien, Blood Red Throne a connu de multiples mouvements de line-up durant sa carrière et semble aujourd’hui s’être stabilisé suite au retour en 2015 de son vocaliste Bolt (qui officie aussi chez Grimfist) tandis que Dod (guitare, ex-Satyricon) et Freddy Bolso (batterie, ex-Enslaved revenu en même temps que Bolt) sont désormais les derniers membres fondateurs du groupe. Voilà pour la forme, quant au fond, il n’a pas franchement évolué depuis les débuts: le death metal de Blood Red Throne est on ne peut plus frontal.

Basé sur une énorme production, Fit To Kill est un nouveau rouleau compresseur qui débute avec un « Requiem Mass » à l’intro martiale mutant soudain en déferlement infernal. On a là une alliance de brutalité et de groove avec des instruments équilibrés tandis que Bolt mêle growls caverneux et cris acérés (pour la touche black metal qui va bien, un peu plus rare cependant). Virulent mais mélodique (avec un bon solo central), cette entame est tout à fait réjouissante…

…tout comme la suite de ce Fit To Kill où l’on retrouve cette alliance mélodie/brutalité. Le groove côtoie donc la frénésie grâce à des riffs particulièrement affûtés installant une dynamique infernale (« Killing Machine pt2 »). De gras groovy (« WhoreZone ») à des parties plus aventureuses comme sur « Skyggemannen » ou l’excellent « Movement Of The Parasites » aux polyrythmies bien entraînantes , Blood Red Throne brise son côté massif redondant (en apparence) par une multiplicité des rythmiques à toute épreuve.

En résulte un album dévastateur, guerrier mais demeurant accrocheur grâce à ses soli, ses gros breaks et ses solides mélodies (avec une mention pour les plans « à l’orientale » comme sur « Deal It Or Die »). Blood Red Throne conserve sa ligne de conduite, celle d’un death surpuissant, aussi délicat qu’un tank lancé à toute vitesse.

  1. Requiem Mass
  2. Bloodity
  3. Killing Machine pt2
  4. WhoreZone
  5. Skyggemannen
  6. InStructed InSanity
  7. Movement Of The Parasites
  8. Deal It Or Die
  9. End
beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *